Date : 28-01-2009

Et pourquoi pas un amendement au budget pour soutenir les arts et la culture?

Le chef du Parti Libéral du Canada et chef de l’Opposition, monsieur Michael Ignatieff, a fait savoir en fin d’avant-midi que son parti allait voter pour le budget déposé hier, mais qu’il allait toutefois proposer cet après-midi des amendements visant à rendre le gouvernement Harper davantage imputable au regard des mesures annoncées pour surmonter la crise qui frappe l’économie canadienne.

 
Le Mouvement pour les arts et les lettres souhaite rappeler à monsieur Ignatieff que lors de la dernière campagne électorale, le Parti Libéral du Canada avait pris des engagements fermes en ce qui a trait aux arts et à la culture : rétablissement des programmes sabrés par les Conservateurs, relance de la diplomatie culturelle, augmentation des crédits au Conseil des Arts du Canada.  
 
En novembre dernier, durant la crise politique qui a suivi le dépôt de l’énoncé économique du gouvernement conservateur, la coalition dont faisait partie le Parti Libéral du Canada a réitéré ces mêmes engagements solennels.
 
Le Mouvement pour les arts et les lettres est extrêmement déçu que toute la question du soutien à la création et au rayonnement international des arts et de la culture ait été complètement évacué du budget déposé hier par le gouvernement Harper et est également fort déçu que le chef du Parti Libéral du Canada ne stigmatise pas aujourd’hui cette omission qui semble planifiée plutôt qu’accidentelle.
 
Puisque le chef du Parti Libéral du Canada se propose de déposer cet après-midi des amendements au budget conservateur, le M.A.L. l’invite à présenter du même coup des amendements prévoyant des mesures financières précises pour aider le secteur culturel, au même titre que les autres secteurs d’activités, à traverser la crise financière. Ces mesures doivent concerner la diplomatie culturelle, la diffusion internationale et l’augmentation substantielle du budget du Conseil des Arts du Canada dès cette année.  
 
C’est la seule façon de faire savoir à toute la communauté artistique québécoise et canadienne que les belles paroles de l’automne dernier ne sont pas des vains mots.
 
 
 
À propos du Mouvement pour les arts et les lettres (M.A.L.)
Le Mouvement pour les arts et les lettres regroupe huit organisations nationales et treize conseils régionaux de la culture du secteur des arts et des lettres, qui représentent près de 14 000 artistes professionnels, écrivains et travailleurs culturels. Le Mouvement est constitué du Conseil québécois du théâtre, du Conseil québécois de la musique, du Conseil des métiers d’art du Québec, du Conseil québécois des arts médiatiques, du Regroupement québécois de la danse, de l’Union des écrivaines et écrivains québécois, du Regroupement des centres d’artistes autogérés du Québec, de En piste – le regroupement national des arts du cirque – ainsi que des conseils régionaux de la culture de l’Estrie, de l’Abitibi-Témiscamingue, de la Montérégie, du Saguenay, de la Mauricie, du Centre du Québec, de l’Outaouais, des Laurentides, de Lanaudière, du Bas-Saint-Laurent, de la Côte-Nord, de la Gaspésie et de la région de Québec-Chaudières-Appalaches. La mission des conseils régionaux de la culture est d’appuyer le développement des arts et de la culture dans leur région.
 
Source :
Mouvement pour les arts et les lettres
Renseignements pour les médias et planification d'entrevues :
info@mal.ca · Tél.: 450 788-3258 · Cell.: 450 880-2562