Date : 20-11-2008

Les engagements du Parti Québécois en matière de culture CONCRÈTEMENT, VOUS FAITES QUOI POUR LE CALQ?

 Le Mouvement pour les arts et les lettres a pris connaissance des engagements du Parti Québécois en matière de culture rendus publics aujourd’hui.

« Nous pouvons comprendre que le Parti Québécois souhaite le rapatriement des compétences et des budgets en matière de culture et être le seul maître d’œuvre du financement public de la culture.  C’est tout à fait conséquent avec les positions historiques de ce parti.  Toutefois, pour réaliser ce rapatriement, il faut amorcer des négociations avec le gouvernement fédéral, puis en arriver à une entente.  Tout cela prend du temps, énormément de temps.  Pourtant, nous entrons dans une crise économique majeure et le gouvernement fédéral a sabré ses programmes de soutien aux arts et à la culture sans prévoir de mesures de remplacement.  Dans ce contexte, ce que le M.A.L. et ses 14 000 membres auraient aimé savoir est tout simple : Que ferait concrètement le PQ, au lendemain du 8 décembre, pour soutenir les artistes et les travailleurs culturels d’ici ?  Il y a urgence ! », a déclaré cet après-midi Bastien Gilbert, porte-parole du M.A.L. et directeur général du Regroupement des centres d’artistes autogérés du Québec.
 
« Dans sa déclaration d’aujourd’hui, le Parti Québécois soutient qu’il faut prévoir des mesures pour palier les coupes du fédéral dans les budgets de la culture et il propose de compenser les coupes fédérales. C’est bien.  Pour ce faire, le PQ soutient que "chacun des dossiers sera étudié par le Conseil des arts et des lettres du Québec pour s’assurer que les projets des organismes culturels et les artistes du Québec ne soient pas compromis".  Malheureusement, pas un mot sur la hauteur des nouveaux budgets qui seraient accordés au CALQ par un gouvernement du PQ pour faire face à cette nouvelle responsabilité.  Devra-t-il le faire avec ses budgets actuels, déjà désespérément insuffisants ? » », a ajouté le porte-parole du M.A.L.
 
Le M.A.L. salue l’engagement du Parti Québécois de "doter le Québec d’une véritable politique d’aide à l’exportation des œuvres culturelles produites au Québec des talents québécois et de toutes autres initiatives visant la promotion de notre culture à l’étranger ".  « Nous aimerions qu’il s’engage à adopter cette mesure dès les premiers mois de son éventuel mandat, puisque c’est maintenant, en temps de crise économique, que les artistes et travailleurs culturels ont le plus besoin de cette forme de soutien », a conclu M. Gilbert.
 
 
Le Mouvement pour les arts et les lettres regroupe huit organisations nationales et treize conseils régionaux de la culture du secteur des arts et des lettres, qui représentent près de 14 000 artistes professionnels, écrivains et travailleurs culturels. Le Mouvement est constitué du Conseil québécois du théâtre, du Conseil québécois de la musique, du Conseil des métiers d’art du Québec, du Conseil québécois des arts médiatiques, du Regroupement québécois de la danse, de l’Union des écrivaines et écrivains québécois, du Regroupement des centres d’artistes autogérés du Québec, de En piste – le regroupement national des arts du cirque – ainsi que des conseils régionaux de la culture de l’Estrie, de l’Abitibi-Témiscamingue, de la Montérégie, du Saguenay, de la Mauricie, du Centre du Québec, de l’Outaouais, des Laurentides, de Lanaudière, du Bas-Saint-Laurent, de la Côte-Nord, de la Gaspésie et de la région de Québec-Chaudières-Appalaches. La mission des conseils régionaux de la culture est d’appuyer le développement des arts et de la culture dans leur région.
 
 
Source :
Mouvement pour les arts et les lettres
Renseignements pour les médias et planification d'entrevues :
info@mal.ca · Tél.: 450 788-3258 · Cell.: 450 880-2562