Date : 29-08-2008

Le milieu de la culture du Québec persiste...

À l’instigation du Mouvement pour les arts et les lettres, les artistes et les travailleurs culturels du Québec se rassemblent dans la Capitale nationale pour dénoncer en force les coupures effectuées par le gouvernement Harper dans plusieurs programmes de soutien aux arts et à la culture. La manifestation aura lieu, le 3 septembre 2008, à partir de 11 h, à la Place Royale à Québec, devant les bureaux du Conseil des métiers d’art du Québec, membre du Mouvement pour les arts et les lettres. 

 
En sabrant, sans vergogne, une dizaine de programmes de soutien aux arts et à la culture, le gouvernement Harper a littéralement mis le feu aux poudres. Après la grande manifestation de Montréal, Québec attrape le flambeau et nourrit la riposte contre des décisions injustifiées et injustifiables. 
 
En coupant les programmes PromART et Routes commerciales, le gouvernement Harper sonne l’arrêt de mort de plusieurs entreprises tirant une part importante de leurs revenus de la diffusion internationale et de l’exportation. Du  même coup, il ébranle les dernières fondations de la diplomatie culturelle dont on sait que celle-ci, depuis les coupes de 2006, reposait essentiellement sur la capacité de nos artistes de répondre aux invitations provenant de l’étranger. 
 
En abolissant le Fonds canadien du film et de la vidéo indépendante, le Programme national de formation dans le secteur du film et de la vidéo, plusieurs volets du programme de Consolidation des arts et du patrimoine canadien et le Fonds mémoire canadienne, parmi d’autres, le gouvernement Harper frappe en toute connaissance de cause dans des pans névralgiques de notre industrie culturelle. Après la diplomatie culturelle, il envoie à la trappe tout ce qui risquerait d’enrayer la machine idéologique qu’il travaille activement à déployer dans tous les secteurs de la société. ‹‹ L’autorité morale dont il cherche ainsi à faire la preuve, en dilapidant ce que nous avons de plus précieux : une identité, une fierté, une histoire, un patrimoine, doit être vigoureusement dénoncée », affirme Stanley Péan, porte-parole du M.A.L. 
 
‹‹En protestant collectivement contre les coupures de programmes et de subventions dans plusieurs programmes d’investissement dans les arts et la culture, les artistes, les artisans, les écrivains et les travailleurs culturels du Québec disent non à ce pays sans bon sens que le gouvernement Harper nous promet ››, d’ajouter Stanley Péan. 
 
‹‹Après le grand rassemblement de Montréal, au tour des artistes et des travailleurs culturels de Québec et des régions de dénoncer l’irresponsabilité et l’aveuglement de ce gouvernement sans bon sens ››, a conclu Stanley Péan.

Soyons présents en force, en verve et en nombre à Québec sur la Place Royale, le mercredi 3 septembre prochain, à 11h. Amenez vos amis, vos fans, vos enfants, vos pancartes, vos affiches, vos slogans!
 
 
À propos du Mouvement pour les arts et les lettres
 
Le Mouvement pour les arts et les lettres regroupe huit organisations nationales et treize conseils régionaux de la culture du secteur des arts et des lettres, qui représentent près de 14 000 artistes professionnels, écrivains et travailleurs culturels. Le Mouvement est constitué du Conseil québécois du théâtre, du Conseil québécois de la musique, du Conseil des métiers d’art du Québec, du Conseil québécois des arts médiatiques, du Regroupement québécois de la danse, de l’Union des écrivaines et écrivains québécois, du Regroupement des centres d’artistes autogérés du Québec, de En piste – le regroupement national des arts du cirque – ainsi que des conseils régionaux de la culture de l’Estrie, de l’Abitibi-Témiscamingue, de la Montérégie, du Saguenay, de la Mauricie, du Centre du Québec, de l’Outaouais, des Laurentides, de Lanaudière, du Bas-Saint-Laurent, de la Côte-Nord, de la Gaspésie et de la région de Québec-Chaudières-Appalaches. La mission des conseils régionaux de la culture est d’appuyer le développement des arts et de la culture dans leur région.
 
-30-
 
Sur place, les représentants des médias pourront s’entretenir avec plusieurs artistes et représentants du milieu culturel. Stanley Péan, porte-parole du Mouvement pour les arts et les lettres sera aussi disponible pour des entrevues.
 
Source :
Mouvement pour les arts et les lettres
Renseignements pour les médias et planification d'entrevues :
info@mal.ca · Tél.: 450 788-3258 · Cell.: 450 880-2562