Date : 29-03-2012

Budget fédéral 2012 : Pas de coupes au Conseil des Arts du Canada mais des réductions de 7 % dans le portefeuille du Patrimoine

Le Mouvement pour les arts et les lettres est à la fois soulagé et inquiet à la suite du premier budget du gouvernement conservateur majoritaire. La bonne nouvelle de ce budget est que les ressources du Conseil des Arts du Canada ne sont pas affectées par les coupes. Toutefois, le budget du portefeuille du Patrimoine subira des réductions croissantes atteignant 191,1 millions de dollars dans trois ans, soit 7 % de ses fonds. Ce montant inclut des coupes de 115 millions de dollars à la Société Radio-Canada (10 %) et des coupes de 46,2 millions de dollars au ministère du Patrimoine canadien (environ 4 %). D’autres coupes de 10 % visent Téléfilm Canada et l’Office national du film du Canada.
 
« Le Conseil des Arts du Canada ne subit pas de réductions et conserve son budget de 181 millions de dollars. En revanche il y aura quand même un total de 565 millions de dollars investis en moins dans le portefeuille du Patrimoine au cours des quatre prochaines années, ce qui comporte certainement une menace pour l’emploi chez les artistes et les travailleurs culturels. Il faut aussi se souvenir que les coupes d’aujourd’hui s’ajoutent à celles faites par le gouvernement fédéral en 2008 dans les programmes de soutien à la promotion et à la diffusion internationales des arts et de la culture, a rappelé l’écrivain et porte-parole du Mouvement, Stanley Péan. »
 
Le Mouvement est par ailleurs inquiet d’une orientation contenue dans le Plan budgétaire visant le ministère du Patrimoine canadien, qui devra adopter un nouveau « cadre stratégique plus intégré et centré sur les bienfaits sociaux et économiques que ses programmes procurent aux Canadiens et aux collectivités ». Le Mouvement s’interroge sur la portée de cette orientation, qui pourrait constituer une menace pour les pratiques de recherche et de création de même que pour les formes moins populaires d’expression artistique.
 
Pour le Mouvement, le plus urgent, à court terme, sera de vérifier si le ministre James Moore respectera sa promesse à l’effet que les coupes annoncées aujourd’hui ne diminueront pas les sommes directement versées aux artistes ou aux organismes artistiques. C’est au cours des prochaines semaines, lorsque les plans de réductions détaillés du ministère du Patrimoine canadien seront connus, que l’impact précis des décisions d’aujourd’hui pourra être mieux mesuré. 
 
À propos du Mouvement pour les arts et les lettres
 
Le Mouvement pour les arts et les lettres regroupe six organisations nationales et treize conseils régionaux de la culture du secteur des arts et des lettres, qui représentent des milliers d'artistes professionnels, écrivains et travailleurs culturels. 
 
 
Le Mouvement regroupe les organisations suivantes : Conseil québécois de la musique, Conseil des métiers d’art du Québec, Conseil québécois des arts médiatiques, Regroupement québécois de la danse, Regroupement des centres d’artistes autogérés du Québec, En Piste – le regroupement national des arts du cirque, treize conseils régionaux de la culture : Conseil de développement culturel du Centre-du-Québec, Conseil de la culture de l'Abitibi-Témiscamingue, Conseil de la culture du Bas-Saint-Laurent, Conseil de la culture de l’Estrie, Conseil de la culture de la Gaspésie, Conseil de la culture des Laurentides, Conseil de la culture des régions de Québec et de Chaudière-Appalaches, Culture Mauricie, Conseil montérégien de la culture et des communications, Conseil régional de la culture et des communications de la Côte-Nord, Conseil régional de la culture de l'Outaouais, Conseil régional de la culture Saguenay-Lac-Saint-Jean, Culture Lanaudière. 
 
Source :
Mouvement pour les arts et les lettres
Renseignements pour les médias et planification d'entrevues :
info@mal.ca · Tél.: 450 788-3258 · Cell.: 450 880-2562