Date : 27-08-2012

Engagements des partis en culture : Le PLQ s'engage à investir 50M$ pour l'offre culturelle dans toutes les régions

COMMUNIQUÉ - Gatineau, le 26 août 2012. – En cette 26e journée de campagne électorale, le chef du Parti libéral du Québec et premier ministre, Jean Charest, annonce quatre mesures afin d’accroître la diffusion de notre culture, notamment dans les régions du Québec.

 « Le secteur culturel a reçu un appui soutenu de notre gouvernement dans les dernières années. »

 « Malgré le contexte économique difficile, nous avons augmenté de 35 % nos investissements pour la culture. Notre décision d’investir dans ce secteur s’appuie sur la conviction que la culture est non seulement une dimension essentielle de notre identité, mais aussi un levier de développement économique majeur pour le Québec. »

- Jean Charest

 En 2011, nous avons célébré le 50e anniversaire de la création du ministère des Affaires culturelles sous l’impulsion de Georges-Émile Lapalme. Plus d’un demi-siècle après cette initiative du gouvernement libéral de Jean Lesage, notre culture voyage partout sur la planète et ses artisans récoltent les plus grands honneurs. En plus d’être source de fierté, la culture c’est plus de 130 000 emplois. À lui seul, le secteur de la culture et des communications représente 4,1 % du PIB, soit 10 milliards de dollars.

 Accroître l'offre d'émissions jeunesse et de contenu Web

 Cette mesure permettra de faciliter l'accès à de l'aide additionnelle pour la création de contenu original québécois, et ce, au profit des familles et de leurs enfants. De plus, elle permettra d'élargir les marchés afin de faire valoir le savoir-faire de nos artistes, artisans et créateurs, puisque dorénavant l'aide accordée sera étendue à d'autres plateformes que la production télévisuelle. Ce fonds étendra l'aide à la production aux nouvelles technologies, et donc à de nouveaux marchés. Cela permettra d’élargir leur potentiel de rayonnement et aussi de rendre plus accessible le contenu à ceux qui en seront les bénéficiaires, c'est-à-dire les familles québécoises et leurs enfants. Dans la poursuite de cet effort visant le jeune public et les familles, un gouvernement libéral s’engage à créer un fonds qui sera consacré à la production d’émissions jeunesse à la télévision et sur le Web.

 Aux premières loges de l’explosion du talent de nos créateurs

 Le cinéma québécois jouit d’une réputation enviable sur la scène internationale. Dans cette optique, nous croyons qu’il est important que la population puisse apprécier le talent des cinéastes de chez nous. Un gouvernement libéral créera un programme d’aide aux distributeurs de films québécois afin d’assurer une place de choix au cinéma d’ici sur tous les écrans en région, et ainsi donner à tous les Québécois davantage accès à nos productions cinématographiques. 

Dans la même vision, afin de rendre davantage accessibles les fruits de la créativité de nos artistes, un gouvernement libéral bonifiera l’enveloppe destinée aux diffuseurs pluridisciplinaires. D’une part, cette nouvelle aide financière permettra à ces organismes présents partout au Québec d’inclure dans leur programmation une proportion plus grande de spectacles de compagnies québécoises dans les domaines de la chanson, du théâtre, de la danse, et de la musique. D’autre part, cette aide servira à encourager de façon plus soutenue les diffuseurs dans leurs efforts visant à augmenter la diffusion jeune public dans les salles de spectacles en partenariat avec le milieu scolaire.

 L’importance de diversifier les sources de l’information en région

 Dans un contexte d’évolution des médias et des technologies de l’information où les supports traditionnels sont en régression, un gouvernement libéral s’engage à lancer un projet pilote ayant pour mandat de mettre sur pied et de gérer un réseau média Web où l’information locale et régionale sera produite par et à partir du réseau des médias communautaires existants. Cette plateforme d’information, qui est une réponse au rapport Payette, sera gérée par Télé-Québec et va créer des liens entre toutes les régions du Québec, tout en répondant à des critères journalistiques reconnus, soit l’indépendance et l’éthique journalistique.

 « Nous sommes convaincus de la nécessité d’investir dans la culture, car elle est source de richesse pour l’ensemble des secteurs d’activités. C’est d’ailleurs dans cette pensée que nous sommes devenus le premier État à lancer l’Agenda 21 de la culture pour le Québec, une démarche visionnaire qui allie la culture aux piliers du développement durable, soit en complémentarité avec les dimensions sociale, économique, et environnementale de notre société », a conclu Jean Charest.

 http://www.plq.org/post/le-plq-s-engage-a-investir-50m-pour-l-offre-culturelle-dans-toutes-les-regions-809

 
Source :
Mouvement pour les arts et les lettres
Renseignements pour les médias et planification d'entrevues :
info@mal.ca · Tél.: 450 788-3258 · Cell.: 450 880-2562