Date : 28-08-2012

Élections Québec 2012 : Le Parti libéral répond aux questions du Mouvement pour les arts et les lettres

Montréal, le 16 août 2012

Monsieur Stanley Péan,

Monsieur,

La présente vise à donner suite à la correspondance que vous nous faisiez parvenir le 9 août dernier, dans laquelle vous souleviez vos préoccupations dans le cadre de la présente campagne électorale.

Je profite de l'occasion pour vous rappeler les gestes que le gouvernement libéral a posés au cours des neuf dernières années. Le Conseil des arts et des lettres du Québec a reçu, cette année, 87,6 millions de dollars pour accomplir ses missions. C'est une augmentation de 21,2 % depuis 2003. Depuis neuf ans, c'est une augmentation de plus de 47 % en budgets que les organismes ont connue, soit plus de 21 millions de dollars. Pour ce qui est des bourses plus spécifiquement, les montants accordés ont été bonifiés de 1,3 million de dollars depuis l'arrivée au gouvernement du Parti libéral du Québec.

Seulement pour le budget 2009-2010, le Conseil des arts et des lettres a consacré 7,5 millions de dollars à l'ensemble des activités à l'international, permettant ainsi de financer plus de 117 tournées de compagnies artistiques à travers le monde. C'est le double en contributions par rapport à 2003. Dans le dernier budget du ministre des Finances, le CALQ a reçu plus d'argent, soit 6 millions de dollars pour la danse sur 5 ans, et 300 000 $ supplémentaires en budget de fonctionnement.

Le gouvernement libéral a aussi lancé un fonds de soutien à l'Orchestre symphonique de Montréal (OSM), financé par la société Loto-Québec. Celle-ci a contribué pour 10 millions de dollars l'an dernier et elle versera 8,5 millions de dollars dans le fonds chaque année. Comme l'OSM était financé par le CALQ, on a pu redistribuer une portion des crédits dégagés auprès de 20 orchestres symphoniques et ensembles musicaux répartis à travers la province.

Les initiatives du gouvernement libéral en matière de culture sont nombreuses et novatrices. Nous croyons cependant que l'État ne doit pas demeurer le seul joueur. C'est pourquoi, le gouvernement a créé en 2005 le programme Mécénat Placements Culture afin de stimuler et d'encourager les dons et les contributions des particuliers, des entreprises et des fondations privées. Depuis la création de ce programme géré par le CALQ, les crédits de l'ordre de 44,5 millions de dollars versés par le gouvernement auront permis à plus de 269 organismes culturels d'augmenter leur avoir de plus de 70 millions de dollars.

Dans le contexte économique actuel, alors que plusieurs États suppriment l'aide à la culture et revoient leurs programmes de subventions à la baisse le gouvernement libéral n'a pas stoppé son soutien et son appui aux artistes, bien au contraire. La culture a été et continuera d'être bien servie par un gouvernement du Parti libéral du Québec.

Un prochain gouvernement libéral continuera de miser sur votre collaboration pour l'amélioration de la qualité de vie de nos enfants, de nos jeunes et de nos familles. Notre formation politique reconnaît le rôle primordial des organismes comme le vôtre, leur expertise et leur engagement dans le mieux-être de notre collectivité. Je peux vous assurer qu'au lendemain du 4 septembre prochain, un gouvernement libéral poursuivra avec les acteurs du milieu le travail accompli au cours des neuf dernières années.

Veuillez agréer, Monsieur, l'expression de mes sentiments les meilleurs.

 

Saul Polo

Président de la Commission politique

Parti libéral du Québec

Source :
Mouvement pour les arts et les lettres
Renseignements pour les médias et planification d'entrevues :
info@mal.ca · Tél.: 450 788-3258 · Cell.: 450 880-2562