Date : 20-02-2014

Nouvelle Stratégie culturelle numérique : Les fonds seront-ils au rendez-vous et les créateurs y trouveront-ils leur compte ?

Le Mouvement pour les arts et les lettres veut s’assurer que la Stratégie culturelle numérique (SCN) annoncée dans le budget du Québec aujourd’hui – et dotée d’une enveloppe de 150 millions de dollars sur 5 ans – profitera aux créateurs et ne sera pas financée par des coupes dans d’autres programmes culturels.

D’abord, le budget prend soin de préciser que la Stratégie culturelle numérique devra « se financer à même l’objectif de croissance des dépenses du gouvernement ». Cela veut-il dire qu’il y aura des coupes équivalentes dans d’autres programmes culturels ? Le Mouvement comprend que ce danger ne peut être écarté tant que les crédits budgétaires du gouvernement ne seront pas divulgués.

Ensuite, le Mouvement constate qu’il faudra attendre le dévoilement des détails de la SCN par le ministre de la Culture et des Communications pour savoir dans quelle mesure les sommes annoncées répondront aux besoins exprimés par les créateurs lors d’une vaste consultation en 2011 et exposés dans le rapport ALON (Arts et Lettres Option Numérique) déposé par le CALQ en juin 2012.

« En résumé, il reste encore beaucoup d’inconnues entourant cette annonce et les réponses ne viendront qu’au moment de la publication des crédits et de l’annonce des détails de la SCN par le ministre de la Culture », a conclu M. Péan. 

Fonds Avenir Mécénat Placements Culture

Le Mouvement constate par ailleurs que le gouvernement veut stimuler encore plus les dons privés aux organismes culturels en créant et en finançant à même la taxe sur le tabac (5 millions de dollars par année) le Fonds Avenir Mécénat Placements Culture. Il donne ainsi suite aux recommandations du groupe de travail présidé par M. Pierre Bourgie.

Le Mouvement reconnaît que cette forme d’aide peut être positive pour certains organismes culturels. « Cependant, la règle de l’appariement privé-public ne doit pas tenir lieu de solution de remplacement au sous-financement chronique du Conseil des arts et des lettres, dont la mission est de soutenir l’excellence et la liberté artistiques », a tenu à rappeler M. Péan. 

« Au terme de ce budget, l’engagement pris par le gouvernement du Parti Québécois en 2012 de corriger au moins partiellement le sous-financement chronique des programmes réguliers du CALQ est resté sans suite. Il demeurera un enjeu entier de la prochaine campagne électorale », a tenu à faire remarquer le porte-parole du Mouvement.

 

À propos du Mouvement pour les arts et les lettres

Le Mouvement pour les arts et les lettres regroupe six organisations nationales et treize conseils régionaux de la culture du secteur des arts et des lettres, qui représentent des milliers d'artistes professionnels, écrivains et travailleurs culturels. 

Le Mouvement regroupe les organisations suivantes : Conseil québécois de la musique, Conseil des métiers d’art du Québec, Conseil québécois des arts médiatiques, Regroupement québécois de la danse, Regroupement des centres d’artistes autogérés du Québec, En Piste – le regroupement national des arts du cirque, ainsi que treize conseils régionaux de la culture : 

- Conseil de développement culturel du Centre-du-Québec

- Conseil de la culture de l'Abitibi-Témiscamingue

- Conseil de la culture du Bas-Saint-Laurent

- Conseil de la culture de l’Estrie

- Conseil de la culture de la Gaspésie

- Conseil de la culture des Laurentides

- Conseil de la culture des régions de Québec et de Chaudière-Appalaches

- Culture Mauricie

- Conseil montérégien de la culture et des communications

- Conseil régional de la culture et des communications de la Côte-Nord

- Conseil régional de la culture de l'Outaouais

- Conseil régional de la culture Saguenay-Lac-Saint-Jean

- Culture Lanaudière. 

 
Source :
Mouvement pour les arts et les lettres
Renseignements pour les médias et planification d'entrevues :
info@mal.ca · Tél.: 450 788-3258 · Cell.: 450 880-2562