Date : 26-03-2014

Élections Québec 2014 : Le Mouvement pour les arts et les lettres demande à tous les partis de s'engager à redresser le budget du CALQ

Dans cette drôle de campagne où plusieurs sujets importants n’arrivent pas à se faire une place, le Mouvement pour les arts et les lettres réitère l’importance pour les partis politiques de s’engager à redresser enfin le budget du Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ).

« Le financement de la création artistique est à la base de tout l’édifice culturel », a rappelé l’écrivain et porte-parole du Mouvement, Stanley Péan. « Le CALQ est la plus importante institution à soutenir l’excellence en création au Québec. Le redressement de son financement est une priorité depuis au moins 10 ans ».

Le Mouvement rappelle que pendant la campagne électorale de 2012, le Parti Québécois et Québec solidaire avaient pris des engagements financiers précis envers le financement du Conseil. Toutefois, dans le budget précédant le déclenchement des présentes élections, le gouvernement du Parti Québécois n’avait toujours pas donné suite à l’augmentation promise de 13 millions de dollars. 

À peine quelques mois plus tard, le Mouvement considère que les engagements de 2012 du Parti Québécois et de Québec solidaire demeurent entièrement valides. Maintenant, il aimerait voir les deux autres principales formations politiques, à savoir le Parti libéral du Québec et la Coalition Avenir Québec, reconnaître elles aussi, avant la fin de la campagne, la priorité essentielle qu’est le redressement du budget du Conseil des arts et des lettres. 

« Avec les années, le CALQ n’arrive plus à soutenir des groupes et des projets dont l’excellence artistique est pourtant reconnue. Cela affecte non seulement la vitalité immédiate – créative et économique – de tout le secteur des arts et des lettres, mais compromet de plus en plus sérieusement l’émergence des futurs fleurons de la culture québécoise. Combien d’artistes québécois, aujourd’hui reconnus et faisant notre fierté, ont pu profiter, à un moment crucial de leur carrière, du soutien du CALQ pour créer des œuvres majeures ? Pour demeurer dynamique, notre culture a besoin d’un CALQ fort ! », a conclu M. Péan.

 

À propos du Mouvement pour les arts et les lettres

Le Mouvement pour les arts et les lettres regroupe six organisations nationales et treize conseils régionaux de la culture du secteur des arts et des lettres, qui représentent des milliers d'artistes professionnels, écrivains et travailleurs culturels. 

Le Mouvement regroupe les organisations suivantes : Conseil québécois de la musique, Conseil des métiers d’art du Québec, Conseil québécois des arts médiatiques, Regroupement québécois de la danse, Regroupement des centres d’artistes autogérés du Québec, En Piste – le regroupement national des arts du cirque, ainsi que treize conseils régionaux de la culture : 

 

- Conseil de développement culturel du Centre-du-Québec

- Conseil de la culture de l'Abitibi-Témiscamingue

- Conseil de la culture du Bas-Saint-Laurent

- Conseil de la culture de l’Estrie

- Conseil de la culture de la Gaspésie

- Conseil de la culture des Laurentides

- Conseil de la culture des régions de Québec et de Chaudière-Appalaches

- Culture Mauricie

- Conseil montérégien de la culture et des communications

- Conseil régional de la culture et des communications de la Côte-Nord

- Conseil régional de la culture de l'Outaouais

- Conseil régional de la culture Saguenay-Lac-Saint-Jean

- Culture Lanaudière. 

 

Source :
Mouvement pour les arts et les lettres
Renseignements pour les médias et planification d'entrevues :
info@mal.ca · Tél.: 450 788-3258 · Cell.: 450 880-2562