Date : 17-03-2016

Financement des arts et des lettres : Québec n'emboîte pas le pas à Ottawa

Le Mouvement pour les arts et les lettres constate que le 3e budget Leitao ne reconnaît toujours pas le besoin de redressement structurel du budget du Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ). Le Mouvement estime que les crédits d’environ 90 millions de dollars du CALQ nécessiteraient une hausse de 45 millions de dollars due à la croissance des besoins et au poids grandissant du secteur culturel dans l’économie. Cet écart persistant aggrave la fragilité – démontrée par plusieurs études – du milieu des arts et des lettres au Québec.

« Nous aurions voulu voir le gouvernement Couillard agir de façon décisive pour rattraper le retard accumulé. Le financement du cœur créatif demeure le maillon faible de l’édifice culturel au Québec. Tout comme Ottawa, qui s’est engagé à doubler le budget du Conseil des arts du Canada, le gouvernement du Québec doit donner lui aussi le coup de barre nécessaire », a rappelé l’écrivain et porte-parole du Mouvement, Stanley Péan.

 

Cinq millions ciblés pour les 4 à 11 ans

Le budget Leitao annonce tout de même des crédits de 5 millions de dollars par année pour « l’offre de création en faveur des enfants âgés de 4 à 11 ans, en renforçant l’appui aux créateurs par le Conseil des arts et des lettres du Québec ». Les objectifs et modalités de ce nouveau programme très ciblé seront connus ultérieurement.

 

Nouvelles coupes au CALQ ?

Le Mouvement constate aussi qu’une menace de coupes continue de planer sur le CALQ. En effet, les documents budgétaires indiquent que les nouvelles dépenses en culture seront financées, en partie, par diverses mesures d’économie et d’efficience devant être mises en place par les organismes et les sociétés d’État relevant du ministère de la Culture et des Communications. Le Mouvement chiffre les nouvelles « mesures d’économie et d’efficience » qui seront demandées à ces organismes pour 2016-2017 à environ 1,4 million de dollars. 

« Le Mouvement exige que le CALQ soit épargné par ces nouvelles coupes. Il croit que les coupes de 2,5 millions de dollars effectuées l’an dernier dans les crédits du CALQ auraient dues être renversées en priorité, avant de proposer de nouvelles initiatives. Au lendemain de ce budget, les problématiques créées par ces coupes demeurent entières et aiguës», a déploré M. Péan.

 

À propos du Mouvement pour les arts et les lettres

Le Mouvement pour les arts et les lettres regroupe six organisations nationales et treize conseils régionaux de la culture du secteur des arts et des lettres, qui représentent des milliers d'artistes professionnels, écrivains et travailleurs culturels. 

Le Mouvement regroupe les organisations suivantes : Conseil québécois de la musique, Conseil des métiers d’art du Québec, Conseil québécois des arts médiatiques, Regroupement québécois de la danse, Regroupement des centres d’artistes autogérés du Québec, En Piste – le regroupement national des arts du cirque, ainsi que treize conseils régionaux de la culture : 

- Conseil de la culture de l'Abitibi-Témiscamingue

- Conseil de la culture du Bas-Saint-Laurent

- Conseil de la culture de l’Estrie

- Conseil de la culture de la Gaspésie

- Conseil de la culture des Laurentides

- Conseil de la culture des régions de Québec et de Chaudière-Appalaches

- Conseil montérégien de la culture et des communications

- Conseil régional de la culture et des communications de la Côte-Nord

- Conseil régional de la culture Saguenay – Lac-Saint-Jean

- Culture Centre-du-Québec

- Culture Lanaudière

- Culture Mauricie

- Culture Outaouais

 
Source :
Mouvement pour les arts et les lettres
Renseignements pour les médias et planification d'entrevues :
info@mal.ca · Tél.: 450 788-3258 · Cell.: 450 880-2562